Bilan des 5000 km

6 mois de voyage, 5000 km, toutes sortes de routes et de chemins. Beaucoup de contraintes pour le matériel.

Nous sommes restés à l’arrêt 15 jours avec la famille et c’était  l’occasion de revoir tout le matériel. Nous avions commandé des pièces de rechange en prévision.

Pneus :

IMG_7084

Ils étaient quasiment tous HS. Déchirement des flans, crampons lisses. Nous pensions à une meilleure espérance de vie pour les schwalbe marathon mondial mais nous avons fait quelques erreurs qui ont diminué leur durée de vie : Mauvais gonflage et patins de frein qui ont frotté sur le flan, entraînant des déchirements.

Nous avons donc changé tous les pneus (même ceux des remorques) et pris des pneus aux flans renforcés pour la roue arrière des vélos. De plus, on a acheté une pompe plus efficace avec un manomètre intégré (pour mesurer la pression) et garder le seul pneu qui n’a pas souffert en pneu de secours.

Transmission :

Nous avons changé nos cassettes de vitesse, nos chaines pour du matériel haut de gamme:

IMG_7383
– Cassette 9V shimano XT deore connue pour ses performances

  • Chaine Yaban SLA 901 Ti :
  • Le système SLA d’autolubrification augmentant la durée de vie ;
    + Les pins creux en DHA chromium ;
    + Revêtement de surface en titane ;
    +Durée de vie annoncé entre 6000 et 8000 km

Marie est passée de 7 à 9 vitesses car son dérailleur arrière était de qualité moyenne et était impossible à régler parfaitement. Nous avons opté pour un shimano Déore.
Donc aussi un nouveau sélecteur de vitesse.

Nous avons aussi changé le sélecteur de vitesse de Yacob car le sien était en fin de vie.

Démontage des moteurs:

J’ai entrepris l’opération à cœur ouvert des moteurs:

IMG_7353

Après 5000 km,  nous voulions avoir le cœur net sur nos moteurs, Marie ressent une résistance et déjà au montage nous avions remarqué cela.
Le moteur de Yacob commence à faire de drôles de bruits.
Il a donc été  indispensable de changer la graisse et vérifier les roulements après 9000 km pour Yacob et 5000 km pour Marie.

Pour ce qui est du moteur de Marie, rien d’apparent ; graisse ok, roulements ok, peut être un axe qui frotte. Cependant, une fois l’ancienne graisse retirée, l’ensemble tourne mieux. Mais avec la nouvelle graisse mise, on retrouve à nouveau cette résistance. Faut-il une graisse plus fluide ? En mettre moins ? A étudier…

Pour mon moteur, c’est une autre affaire : plus de graisse dans l’un des engrenages que du sable, de la poussière et de la limaille et même un peu de corrosion :

IMG_7339

Donc gros nettoyage et graissage :

 

Dans la seconde partie du moteur, un roulement est complètement mort ! Morceaux de ferrailles, bague de roulement désolidarisée et disloquée, cage de billes déchiquetée. Je comprends mieux la provenance de ce drôle de bruit !

IMG_7346

Malheureusement je n’ai pas prévu de roulement de rechange, je vais devoir remonter le moteur comme ça et prier qu’il n’explose pas avant d’avoir trouvé un nouveau roulement à Athènes (80 km a faire)
J’ai tout de même bien nettoyé et noyé le tout dans de la graisse fraîche .

IMG_7369

Le remontage des moteurs est délicat, il y a plusieurs points où il faut mettre de la pâte à joint pour étanchéifier :

IMG_7371

Pas question d’oublier de fixer le circlip de l’axe d’engrenage. Mais si je l’ai fait ! Faut tout redémonter et refaire la pâte à joint et tout remonter ! pff

Ergonomie :

Pour une meilleure stabilité et plus de place pour les accessoires, nous avons choisi un nouveau guidon pour Marie plus grand et incurvé : (l’ancien était tout droit et assez court)

IMG_7354

Grips et selle, réglages :

Notre sponsor Ergon nous a fourni de nouveaux grips et de nouvelle selles

Un de nos grips après 6 mois :

IMG_7244

Il s’est déchiré quand j’ai poussé le vélo dans une grosse côte, les autres étaient encore potables donc nous les donnerons sur la route.

IMG_7242

Nouvelle selle Ergon de Yacob :

IMG_7389

La selle ST Core a fait ses preuves pour moi, je suis donc ravi de continuer la route avec le même modèle en neuf.
Marie a envie de tester l’une des SMP Trekking gel que sa maman nous avait offert pour notre voyage, l’ergonomie est très différente :

IMG_7408

Affaire à suivre.

Electronique :

Pour notre problème de panneaux solaires, nous sommes très contents d’avoir reçu de nouveaux panneaux offerts par Sunpower notre nouveau sponsor. Les supports sont en cours de fabrication chez mon frère, il nous les enverra dés qu’il les aura terminés.

Le Display (écran de contrôle) de mon kit moteur déconne car il m’affiche « erreur 31 » je n’ai pas réussi à trouver la provenance de la panne. Mais Grintech nous a fourni un Solar cycle Analyst que j’ai commencé a monter sur mon vélo. Je ferai un article dédié à cet outil prochainement et je mettrai le lien ici.

IMG_7385

Un peu de professionnalisme ne fait pas de mal. J’ai trouvé un soudeur à gaz à 15€. Il fait aussi chalumeau et décapeur. J’ai donc refais les connectiques à neuf ,  avec du pastique thermoformé (mieux que le chatterton) :

 

Grintech nous aussi fourni du matériel pour la charge de nos accessoires électroniques :

Stockage :

Pour une meilleure stabilité du vélo et un peu plus de place de rangement nous avons ajouté un porte bagages et des sacoches à l’avant du vélo de Marie. Et ça change tout :

IMG_7400

Nous changerons bientôt sa remorque par la même que la mienne : Une TZC trouvée sur leboncoin car ce modèle nous a convaincu :  c’est vraiment la meilleure remorque que l’on peut trouver sur le marché, si vous avez les moyens n’hésitez pas à aller chez Christian : https://sites.google.com/site/tzcsite/remorque-velo-globe-trotter
Et si comme nous vous êtes un peu plus serrés niveau économie soyez patients on en trouve parfois sur LBC pour 700€
Nous ne l’avons pas encore car elle est chez mon frère qui va nous la préparer et faire les fameux supports des panneaux solaires.

2 ème partie, Révisions à Athènes.

Réimperméabilisation de la tente :

J’ai réimperméabilisé la tente qui prenait de plus en plus l’eau. En général, il est conseillé d’utiliser des bombes ré-imperméabilisantes au silicone ;  comme j’ai pu le faire déjà en Italie mais ça ne suffisait pas avec une seule bombe.

Acheter 10 bombes à 7€ pièces pour bien refaire l’étanchéité est une option mais j’ai trouvé une recette bien moins chère sur les forums de campeurs.

Un mélange white spirit + silicone :

IMG_7577IMG_7600

Et voila le résultat. A gauche la partie traitée, à droite la partie non traitée. On voit bien que sur la partie traitée,  l’eau ne s’imprègne  pas dans le tissu alors que l’autre côté est complément trempé.

Nous avons pu le tester en réel lors de notre première nuit de pluie forte. Résultat, nous avons dormi au sec, seul le dessous du matelas au niveau des pieds était mouillé.

Nouvelle remorque, nouveaux panneaux et nouveaux supports :

Martin, mon grand frère a offert à Marie une remorque TZC que nous avions trouvée sur LBC et nous a préparé des structures bien plus efficaces qui rigidifient les panneaux, pour ne pas faire la même erreur qu’avec ceux que nous avions au départ.

Sunpower nous a fourni ces nouveaux panneaux solaires, 2 de 100W et un de 50W chacun. (Ce qui nous fait 50W de plus qu’avant). Il est clair que les anciens sont très fortement dégradés à cause d’une mauvaise fabrication des supports.
C’est Martin qui a réceptionné les panneaux et qui s’est chargé de faire les structures avec des glissières qui permettent de ranger les panneaux quand on roule et prendre moins de place sur la route.

Panneaux sortis :

img_7645

Panneaux rangés :

img_7652

Divers changements :

Moteur : En Crête j’avais repéré un roulement HS dans mon moteur. J’ai pu en commander (introuvable en ville) un nouveau et le changer à Athènes.

Arceaux de tente : J’ai tenté de faire ressoudre  l’arceau en aluminium de la tente que nous avions cassé mais l’opération a été un désastre. J’ai testé devant le gars qui me les a ressoudés,  Crack! A peine j’ai forcé,  la soudure a lâché.

Vaude était en rupture de stock de sections d’arceaux, j’ai donc recommandé un kit complet sur un autre site.
Nous aurons donc un petit stock de sections rab au cas où une section venait de nouveau à céder, et tout le reste des anciens arceaux de tente chez mon frère au cas où on en casse pleins.

Sacs de couchages : Nous avions un sac de couchage double en synthétique qui prenait un volume énorme et pesait un certain poids. Nous en avons acheté de nouveaux garnis en plume d’oie, bien plus légers et peu volumineux.
Nous avons aussi investi dans des « sacs à viande » en soie qui ont l’avantage d’être doux, font gagner quelques petits degrés de confort, et se lavent très facilement contrairement aux sacs de couchage.

 

Un commentaire

  1. pratique les bassines pour le nettoyage du moteur ha! ha! ha! mais ne pas laver le raisin dedans après, dans la pénombre sans savoir a quoi elle avait servi glups! pas de souci pour les suivant on les bien bien lavées ensuite….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s