Turquie Ouest

maps
Nous voila enfin sortis de l’Europe !! On a débarqué à Cesme, proche de la ville d’Izmir. On a tout de suite été bien accueillis et le thé commence à couler à flot.

Nouvelle monnaie, la livre turque soit  1€ = 6 TYR, c’est presque comme le franc.

Niveau camping sauvage ça commence pas trop mal :

DSC_0073

Miam, miam, en Turquie on se régale :

Pour trouver la bonne nourriture les producteurs sont là au bord de la route. (œufs, miel, mastic, sauce tomate, etc)

DSC_0071

Les poules squattent le camion, c’est plutôt sympa !

Pour la Junk-food y’a aussi ce qu’il faut:

IMG_7796

1€ le sandwich aux poissons frits, avec le verre de vin offert, sorti du coffre spécialement pour nous.

DSC_0075

Les plats cuisinés à emporter font rêver (si vous aimez le piment)

DSC_0080

Et ici le  » pinar  » est parfait pour les cyclistes et ne donne pas la gueule de bois :

img_20190207_194203.jpg

Une rencontre insolite :

Le second soir, nous avons trouvé un camping abandonné et le lieu nous a inspiré pour y poser notre tente, avec quelques abris en cas de pluie.

 


Le lendemain, nous sommes partis mais Yacob a oublié son casque et le soleil n’était pas présent pour charger les batteries, nous sommes donc retournés au camping abandonné et ce coup-ci Yak a décidé de faire un feu car il faisait humide et froid (85% d’humidité et 8°)

IMG_7765

Pendant que nous attendions que la nourritures soit cuite au feu de bois, une voiture a débarqué, a fait un petit tour, a allumé les pleins phares dans notre direction.
Oups, il est peut être interdit de faire du feux. On craint les ennuis. C’est alors que 3 jeunes hommes sortent du véhicule et viennent à notre rencontre.

Leur présence est pour une tout autres raison. Ils nous montrent un extrait  YouTube et utilisent le traducteur de leurs téléphones pour nous faire comprendre qu’ils viennent ici pour faire une vidéo qui fait peur, c’est leur crédo.
Quand Yacob leur a montré les images des lieux abandonnés que nous avons visités pendant notre voyage, ils étaient comme des fous.
Nous pouvons donc assister au tournage à distance, en prenant garde de rester discret et c’est vrai qu’il se passe des choses étranges par ici. Vous pouvez retrouver la fameuse vidéo qu’ils ont posté une semaine plus tard sur leur chaine Youtube :

Heureusement qu’ils nous ont prévenus sinon on aurait flippé grave pendant leur tournage.
En tout cas,  ils étaient très sympathiques, quand ils sont repartis, un gars du groupe a fait la bise à Yacob mais avec les tempes. Surpris et pas sûr d’avoir compris, nous avons demandé confirmation à un turc, effectivement ; Certains se font une sorte de bises, tempes contre tempes.

Rencontre avec des cyclistes:

IMG_7789

Sur la route, nous avons rencontré des cyclistes Hollandais. Un moment de partage avant de repartir chacuns dans des directions opposées.
Ils sont venus depuis l’Inde et vont en Belgique. Ils sont passés par le Pakistan et nous ont raconté qu’ils ont été escortés par la police sur les 1500 km qui traversent le pays.

Niveau vélo, c’était le choc des ages et des technologies :

IMG_7791

On peux dire qu’ils ont vu du pays ces vélos, sacrées bécanes.
Et eux aussi ont un petit système électrique embarqué homemade, la dynamo charge téléphone :

IMG_7793

Vu que nous manquions d’une bonne douche, d’une connexion, et d’un peu de confort après une semaine dans le froid et l’humidité, nous avons fait appel à la communauté de cyclistes via warmshower et c’est ainsi que nous avons rencontré Mehmet qui nous a accueillis à Izmir. Il a été adorable, nous a préparé des plats turcs et a réussi à nous convaincre de prendre la route en direction du Sud pour ne pas geler en haut des montagnes et ne pas rater des endroits magnifique qui s’y trouvent.

IMG_7798

Voici quelques photo d’Izmir :

 

Nous en avons profité pour nous rendre au centre de vaccinations internationales afin d’obtenir le vaccin contre la Typhoide, mais le médecin nous a déclaré qu’ils ne faisaient plus ce vaccin en Turquie. Des bonnes précautions alimentaires et hygiènes suffisent à bien réduire le risque de contracter cette fièvre : faire attention à l’eau, laver les légumes, et se laver les mains après les WC etc..

Sur la route entre Izmir et Selçuk, nous avons demandé le droit de poser la tente pas loin d’une ferme, le gars n’a pas hésité une seconde et nous a dit de nous installer où nous voulions. Avant de rentrer chez lui, il nous a demandé si nous avions besoin de quoi que ce soit (grâce au traducteur du téléphone). Le lendemains le patron de l’exploitation est venu nous dire bonjour, avec 2 petits pains turcs pour le déjeuner.

Nous avons ensuite pris la direction de la mer et nous avons trouvé où s’abriter contre la pluie et le vent :

DSC_0082

Les agents de la Jardama sont venus en se demandant qui sont ces gens qui font du feu dans la grotte historique du coin. Contrôle de routine :  passeport ! et bien sùr : « c’est quoi ces vélo ?  » L’explication de notre aventure et de nos drôles de vélos, ça détend tout de suite l’ambiance. Ils nous ont dit d’éteindre le feu avant de dormir et que l’on pouvait cadenasser la barrière pour être tranquilles, avec les barbelés c’est sûr on se sent en sécurité ( surtout la nourriture contre la hordes de chiens errants du village ). Le lendemain, grosse pluie et vent fort toute la journée, nous sommes donc restés 48 heures dans cette grotte en alimentant le feu de camp.
Seul petit problème, cette grotte est aussi une source et avec les fortes pluies qui ruissellent du toit, pas facile de rester au sec.

Un peu épuisés de cette aventure humide dans la grotte, nous avons été contents de trouver un nouveau warmshowers pour nous héberger. Nous allons donc en direction de Aydin. Arrivés dans cette ville, nous rencontrons un membre d’un club de cyclistes, il nous invite à le rejoindre au parc ou les cyclistes se réunissent boire du thé. Nous le rejoignons donc le temps de recevoir des nouvelles du warmshower à qui nous avons signalé être arrivé en ville.

IMG_7809

Nous avons bu beaucoup de thé et avons rencontré pas mal de cyclistes. Pour l’un d’eux les vélos solaires ne sont pas une découverte car un participant du Suntrip a passé quelques jours en panne dans cette ville et le club lui est venu en aide.
Par contre toujours pas de réponse de notre hôte, et il commence à cailler. Notre nouvel ami cycliste décide de nous amener directement chez lui.

Arrivés chez Adnan,  quelle découverte : c’est le champion de l’accueil de cyclistes. Il a dédié une petite chambre spécialement pour eux l’hiver, et un camping dans le jardin l’été.

 

Le lendemain nous partons remonter la vallée qui mène à  Pamukkale.

IMG_7822

Le soir, alors que nous cherchons un endroit où camper nous repérons une aire de pique nique sur notre application GPS. Arrivés sur place l’endroit est parfait, une belle vue, des robinets d’eau, des turcs qui viennent faire des barbecues, boire un coup..
Un turc invite Yacob à boire un verre. Il accepte mais sent l’ambiance un peu particulière : les amis de celui qui l’ont invité ont l’air de trouver sa présence inopportune ou quelque chose comme ça.
Il constate que le lieu est peut être un peu mal fréquenté, et Marie fait remarquer qu’elle a vu des gens au comportement suspect. (petit traffic qui tente d’être discret..) Malgré cela nous restons dans un endroit un peu à l’écart, à l’abris des curieux et les gens que l’on a croisés n’on pas l’air agressifs, juste un peu alcoolisés et faisant leurs petites magouilles bénignes.

Plus tard dans la nuit Marie est endormie et Yacob est partis faire ses besoins.. C’est à ce moment que chacun de notre coté nous entendons des voix autours de la tente,. Quelqu’un secoue la tente. Le seul mot compris « Police »
Yacob reconnait l’un des hommes qui lui avait fait sentir qu’il n’était peut être pas à sa place. C’est lui qui a du appeler la « Polis »
Bon contrôle de routine, on sort nos passeports. Les agents de police ne parlent pas anglais et utilisent le traducteur du téléphone (une fois de plus, ici c’est le réflexe) .
Pour nous dire:
« -Endroit dangereux, trop proche du centre ville » « Partir maintenant »
Ce à quoi répond Yacob :
« -Pour allez où, connaissez-vous un endroit plus sûr pour poser la tente? Le parking de la caserne de police par exemple? »
Ils nous répondent :
« -nous allons trouver un endroit sûr pour vous démonter votre tente maintenant »

C’est ainsi que l’on range nos affaires sous les yeux des policiers amusés plus vite que jamais.
Ensuite nous sommes escortés jusqu’à un autre endroit en bordure de la ville beaucoup moins inspirant, avec des immeubles pas loin, une route où des gens passent en voiture ou à pied juste à coté, un genre de terrain vague un peu pourri… Niveau sécurité on se sent pas mieux… Les policiers nous aident à monter la tente, ça les fait marrer.
Bon apparemment l’endroit où nous voulions dormir n’était pas une bonne idée on les remercie tout de même.
On prend soin de cacher nos vélos sous une bâche trouvée sur place avant d’aller au lit. Yacob ne dormira pas de suite, restant à l’écoute des bruits au alentours, la voiture de police fait une patrouille de temps en temps.
Au petit matin; l’endroit choisi par la police se révèle vraiment pas terrible. Le point positif : une bonne exposition au soleil pour recharger nos batteries :

IMG_7823

Le soir suivant nous choisirons un endroit beaucoup plus loin de la ville et maintenant nous éviterons les lieux de rassemblements nocturnes.
Un coin perdu dans les cultures de figuiers,choux, orangers,etc :

IMG_7831IMG_7832

Cette nuit là a été assez fraîche et humide (on a rien senti dans nos supers duvets). Le matin,  il y avait du givre sur les panneaux solaires. Un petit séchage des affaires s’est tout de même imposé :

IMG_7834

On sent que l’on s’approche de Pamukkale. Il y a des usines géothermiques qui produisent de l’électricité grâce aux sources chaudes de la région. Une innovation qui nous parait bonne pour produire de l’énergie de façon propre. Il y a aussi des piscines d’eaux chaudes devant les hôtels :

IMG_7837

On approche  des montagnes et on voit la neige sur les sommets. Dire que l’on va devoir grimper ça dans quelques jours. Brouuuh profitons de la chaleur de la vallée tant que l’on peux.

IMG_7843

Nous sommes accueillis une fois de plus par un warmshower ou plutôt une, Ece :

IMG_7973

Super rencontre, supers conversations, merci à elle. Pour la petite histoire, elle est rentrée dans le monde des cyclistes car elle a rencontré un aventurier américain qui était parti de Barcelone à vélo et qui a choisi de rester à ses côté à Denezli, tout en continuant à faire des petites escapades en vélo, en Turquie ou dans les pays limitrophes. C’est beau l’amour ! Voici la chaine YouTube de son cher Andy :

https://www.youtube.com/channel/UCauX_6Cn7nTw6VgZ_jDBGRg

Proches de Denezli, il y a Pamukkale un endroit incontournable en Turquie, nous avons laissé nos vélos chez Ece pour nous y rendre en minibus. C’était un peu le jeu de piste pour choper le bon bus.  Regardez ça,  c’est à en couper le souffle :

IMG_7864

et aussi à en plisser les yeux, le blanc ça cogne, retour en prévision des coups de soleil et du bronzage :

IMG_7888

IMG_7873

Et non ce n’est pas de la neige, la source d’eau chaude est composée d’une grande quantité de bicarbonate de calcium. Une fois que ce dernier rencontre la surface, il se transforme en dioxyde de carbone et en carbonate de calcium. Ceci forme alors des stalactites. Grâce à la beauté des lieux, l’endroit est classé au patrimoine naturel mondial de l’Unesco. Ses sources chaudes ont formé des piscines naturelles :

 

Tout objet abandonné se voit vite recouvrir d’une couche de carbonate de calcium, ici un pavé :

IMG_7890

Et la même une chaussette !

IMG_7968

A l’époque antique, ce lieu était déjà très primé et on retrouve les vestiges d’une cité aux bains thermaux :

 

Et même une piscine antique :

IMG_7906

Malgré l’interdiction des milliers de pièces de monnaie sont jetées au fond de l’eau,Yacob regrette de ne pas avoir pris son super-aiment néodyme qui est resté collé à son vélo.

L’eau est potable, naturellement gazeuse et a une grande quantité de vertus qui lui sont attribuées, par contre elle a un drôle de goût:

IMG_7909

Et ça :

IMG_7950

Antique ou pas antique d’après vous ? ça traîne dans le parc…

Nous redormons une nuit de plus chez Ece avant de reprendre la route .. direction la montagne alors à bientôt.
Merci à tous de nous suivre et nous soutenir !

Pour voir le résumé de l’aventure en vidéo c’est ici :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s