Escale hivernale à Athènes (GRECE)

Bonjour tout le monde !

Voici un article tant attendu .. et oui, nous sommes de retour ! Pourquoi ce silence de 2 mois depuis là Crète ? Et bien, laissez moi vous raconter..

p1050666
Petit port de pécheurs à proximité d’Athènes

Retour sur Athènes

Avant de partir sur la route, nous avions pour envie et comme projet de nous investir dans des luttes particulières et notamment auprès des migrants. Lorsque nous étions en Crète, nous avons donc pris le temps de nous organiser un petit peu. Chose faite.

Adye : Structure de Santé autogérée

Nous avons RDV à une assemblée générale d’un centre social de santé  autogéré dans le quartier Exarcheia au cœur d’Athènes. Nous nous y présentons, parlons de notre projet et commençons à effectuer nos permanences dès le lendemain  (étant infirmière ma présence a été très bien accueillie ).

Il s’agit d’un centre de santé où toutes les personnes qui y travaillent sont volontaires, engagés et bénévoles. La structure autogérée est ouverte trois fois par semaine et elle offre une consultation médicale pour tous, gratuitement et cela de manière anonyme. Elle comporte aussi des psychologues et un dentiste est présent une fois par semaine.
En plus de soigner et d’orienter les patients vers les autres professionnels de santé spécialisés, elle comporte une pharmacie dont le stock est rempli grâce aux dons de médicaments, de matériel etc.. Ce qu’ils font est vraiment super et c’est pour cela que nous avions eu envie de nous investir dans cette collectivité.

L’équipe se déplace aussi sur des camps de réfugiés afin de fournir des soins et d’avoir un suivi dans la prise en charge.

Pour permettre la communication et établir le contact, des traducteurs sont présents.
La structure fonctionne par consensus général et chaque décision est prise tous ensemble lors d’assemblées générales qui ont lieu une fois par semaine.

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, voici le lieu dont je parle. Il s’agit d’un extrait du film  » Je lutte donc je suis  » de Yannis Youlountas où cette structure est présentée. (Point de vue du réalisateur)


Ainsi que leurs site web : https://adye.espivblogs.net/?p=1703

C’est lors d’une permanence à Adye que nous apprenons l’existence d’une coutume particulière en Grèce. Il s’agit de la « Fête du Nom » qui semble être plus importante que le fait de célébrer la date d’anniversaire de quelqu’un.  En effet, ce soir là, on découvre que c’est la fête de Spirou (un volontaire du centre) et toute l’équipe est au complet pour fêter ce jour à ses côtés, munis de cadeaux . Direction le restaurant ! Les grecs ont pour coutume de commander plein de plats différents que tout le monde se partage à table. Entre Tzatziki (yaourt au concombre assaisonné), Dolmes (roulés de feuilles de vigne et riz), salade grecque et grillades de viandes, y en a pour tous les goûts ! Un super moment avec l’équipe.


NOTARA 26 : Squat autogéré de réfugiés

En plus du centre social, nous avons rencontré les militants et résidents de Notara 26. Il s’agit d’un lieu de vie où résident des familles de réfugiés.

Nous sommes venus assister à une première assemblée générale pour nous présenter et proposer notre solidarité.  Nous sommes les bienvenus (car nous avions des connaissances en commun) et avons tout de suite mis la main à la pâte pour aider à trier des dons de vêtements. Ensuite, nous avons surtout assisté aux assemblées générales qui sont un moment intéressant durant lequel tous les résidents parlent des projets à venir, des soucis rencontrés dans la semaine, etc. Vu les différents horizons d’où viennent tous les résidents, il faut traduire en 3 ou 4 langues pendant l’assemblée.

Nous avons remarqué qu’ils étaient en autonomie complète et n’ayant pas de projet particulier à apporter nous n’avons pas été très actifs là bas, juste quelques petites aides ponctuelles et improvisées (cours de français, informations et orientation médicales) mais nous avons lié des amitiés et des bon moments avec les personnes présentes.

Nous avons aussi fait une permanence médicale là-bas pendant les émeutes en cas de soucis dans les parages. Nous avons été amenés à secourir deux blessés : une personne qui avait une grave blessure à la jambe dans la nuit et qui a du être évacué par brancard du quartier ; mais aussi un jeune au menton bien ouvert.. Si vous voulez qu’on vous raconte la nuit en détails, envoyez nous un message privé 😉

Pour en savoir plus, voici un extrait de  » L’Amour et la Révolution » de Yannis Youlountas :

Nous avons pour projet de rester 3 mois à Athènes avant de poursuivre la route en direction de la Turquie, nous avons donc accompli la mission de trouver un logement en rez de jardin (pas évident) pour pouvoir y garer nos vélos et les remorques. Ah, un peu de confort et être au chaud, on dit pas non.

Tourisme et retrouvailles avec les proches

Durant cette escale, nous en avons profité pour inviter la famille et les copains à nous rendre visite. Le moment idéal pour faire les touristes tous ensembles et visiter les musées. Et à chaque fois qu’ils nous ont demandé quoi nous ramener.. nous leur avons répondu : du fromage ! Voici quelques photos en vrac d’ Athènes, de l’Acropole, temple de Zeus et autres lieux et enfin du quartier anarchiste ( peu nombreuses car les photos ne sont pas vraiment tolérées dans cette zone  ) :

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des musiciens dans la rue, le plus vieux cimetière ..

Sans oublier les « fameux » pompons de la Garde du Parlement .. ( les gardes se relèvent toute les heures et effectuent une chorégraphie sous le regard de nombreux touristes )

p1050405

Graffitis à Exarcheia ( quartier où il y a beaucoup de squats politiques, artistiques ect)  :

Nous avons eu la visite de Julie, Gaby, Claire, Cissouw et Polo.. et nous vons retrouvé Lize. Ca a fait du bien de revoir vos têtes les copains 😉 :


Les parents sont aussi venus faire un coucou  :

img_7588
Retrouvailles familiales.

Nous avons passé les fêtes de fin d’années : bière belge à 9e la bouteille (avis aux amateurs)  + resto japonais à Noël (pas très local tout ça)  puis fête du Nouvel an avec les copains (volontaires dans d’autres structures d’accueil aux réfugiés) rencontrés à Athènes, dans un ancien théâtre abandonné où la musique battait son plein ! On a bien fêté ça 🙂

Durant notre passage, le climat politique était assez mouvementé avec des manifestations en commémoration de la chute de la dictature ( entrée des chars avec 24 morts en 1973 à l’école polytechnique) contre les violences policières ( décembre) mais aussi concernant la Macédoine (janvier) et cela avec son lot d’émeutes.

Un peu d’artisanat..

De mon côté, je m’occupe en faisant du macramé, voici quelques spécimens juste pour le plaisir. J’espère en vendre quelque uns sur la route, ça sera toujours ça pour continuer à gagner un peu de sous tout en voyageant, et ça ne prend pas de (trop) de place dans les sacoches.
Pour plus d’infos et pour tout achat =>https://www.facebook.com/Machkram%C3%A9-Bijoux-r%C3%A9alis%C3%A9s-en-macram%C3%A9-211719866376719/

 

Préparation de la suite du voyage !

Du reste de notre temps libre, nous préparons la suite du voyage car nous allons sortir d’Europe et là,ça devient une autre affaire.

  • Nous vérifions les vaccins qu’il nous manque pour la suite du voyage. Concernant Yacob, c’est une première car il n’a jamais été vacciné de toute sa vie. Nous profitons d’être volontaires au Centre de Santé autogéré du quartier d’Exarcheia pour nous faire prescrire : – Hépatite A, Le DTP ainsi que pour la Typhoïde.
    Quand à moi, tous mes vaccins ne sont pas nos plus à jour … Heureusement nous ne nous y prenons pas trop tard et nous arrivons à nous procurer les vaccins sauf la Typhoide qui n’est jamais en stock en pharmacie.. Puisque je suis infirmière, je réalise l’acte de vaccination sur Yak dans les règles de l’art et demande à la pharmacienne de me le faire. Concernant la Typhoide, nous nous en occuperons donc en Turquie.
  •  Nous prenons une carte bancaire REVOLUT afin de réduire nos frais de commission.
  • Nous regardons pour une assurance  de voyage à l’international en cas de pépin et nous optons pour Chapka.
  • Derniers achats de matériel pour  être parés pour l’hiver.
    A savoir :
    – Deux duvets légers G/D qui remplaceront notre duvet 2 places que nous trouvons trop lourd mais aussi trop volumineux.
    – Nous y rajoutons, deux « sac à viande » en soie
    -Une paire de gants chacun (en Goretex)
  • Nouveaux panneaux et nouvelle remorque !

En effet, nous avions fait une demande de sponsor auprès de Sunpower lorsque nous étions en Albanie. Ils nous ont répondu positivement et nous avaient envoyé des nouveaux panneaux solaires en France. Pour chacun d’entre nous :
– 2 panneaux solaire souples de 100 W
– 1 panneau solaire souple de 50 W
Ce qui fait que nous gagnons 50W !

Il a donc fallu s’organiser pour les recevoir ici et renvoyer l’ancien matériel. Des copains sont venus nous rendre visite en avion pour cette dernière semaine à Athènes. Ils ramènent avec eux, la nouvelle remorque pour Marie ( identique à celle de Yabob) sur laquelle son frère, Martin a travaillé dessus comme un pro ! On le remercie encore, c’est vraiment du super boulot !! Entre la conception des supports des panneaux solaires, la fabrication, l’emballage et la logistique .. c’est vraiment top ! La preuve en images :
Réception du matériel :

Maintenant, il n’y a plus qu’à remonter le tout et voilà le travail :

Avec ce nouveau système, nous pouvons déplier nos panneaux à l’arrêt pour optimiser la charge de la batterie.

Un peu de customisation …

De plus, nous re-imperméabilisons la tente avec un mélange silicone – white spirit en la badigeonnant au pinceau puis essuyant. Yacob changera les roulements de son moteur (qu’il peut à présent démonter et remonter les yeux fermés) et s’occupera des refaire les connectiques liés aux nouveaux panneaux solaires.

Avant de partir, nous avons la merveilleuse surprise de nous faire inviter pour cet « au revoir  » avec l’équipe d’Adye dans un restaurant traditionnel grec. Encore une superbe soirée.. et ils vont nous manquer ! On espère les revoir par la suite et que la structure continuera d’exister. Vive la Solidarité et l’autogestion !

Nous avons le bateau demain direction l’Ile de Chios , notre toute dernière escale européenne avant la Turquie. En effet, ce n’était pas prévu, mais nous nous sommes laissés convaincre par le médecin du centre médical autogéré de visiter cette île qui comporte des villes médiévales. Super, prolongeons encore de quelques jours notre passage en Grèce avant d’entamer la suite !

A bientôt tout le monde et … rdv  pour de nouvelles aventures !

Merci de nous suivre et nous soutenir.

2 commentaires sur « Escale hivernale à Athènes (GRECE) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s