GRECE (ouest)

carte Grèce

Nous voila en Grèce où nous avons fait 607 km.

IMG_6821

Nous avions rejoint Lise dans le sud de l’Albanie, une amie rencontrée au Maroc dans un précédent voyage. Elle voyage avec son poids lourd aménagé tout en continuant de travailler comme chef de cabine dans une compagnie aérienne. Nous avons chargé les vélos dans le camion et fait 300 kms ensemble ! hooo les tricheurs !!!  Nous avons donc passé notre première nuit en Grèce à ses côtés.

Nous avons repris chacuns nos routes respectives à Ioannina. On remonte en selle et à peine partis, un journaliste nous interpelle pour faire des photos, tout va très vite ; quelques photos et nous recevons quelques jours plus tard l’article sur nous :

galoi-podilates1

https://www.epiruspost.gr/reportaz/koinonia/62998-taksidi-ston-planiti-stasi-sta-giannina-oi-galloi-me-ta-iliaka-podilata?fbclid=IwAR0YpJNyY-BhHlG5cJEU7-T87-RAWntOSLYnkNKAj9Oro80ANX_VcyOyxoI

Et nous sommes 3 à voyager, comme on vous l’avait raconté dans le précédent article nous avions recueilli Kaffaraj, un petite chatte albanaise abandonnée :

IMG_6823

Elle a bien repris des forces avec nous et commence à être très agitée, joueuse et aussi très attachante. Elle voyage dans la sacoche du guidon : ( ce qu’elle supporte assez bien car elle ne bouge pas lors des trajets )

All-focus

Elle nous en fait aussi voir de toutes les couleurs comme ce pipi sur notre sac de couchage:

All-focus

Nous prenons notre rôle de Papa, maman à cœur, debout à 6h du matin pour le petit pipi, trouver à manger, vérifier qu’elle n’a pas de puces et que ça se passe bien pour elle. Nous nous sommes donné le mission de lui trouver quelqu’un qui s’occuperait d’elle car nous ne pouvons pas voyager longtemps avec elle car elle grandi vite et ne rentrera plus dans la sacoche. De plus, la changer tout le temps d’endroit n’est pas super pour un animal qui est territorial par nature.

Sur notre route nous trouvons par hasard un endroit magnifique et assez étonnant : les sources de Louros. Un lac source : l’eau sort à profusion de la roche et forme un grand lac à l’eau glaciale

 

Vous pouvez voir sur cette vidéo les bulles se formant quand l’eau sort de terre :

Et sur cette photo le débit impressionnant d’eau cristalline qui découle de ce lac :

IMG_6891

Nous y camperons 2 nuits sans ennuis. Oui, il parait qu’en Grèce le camping sauvage est très sévèrement puni mais nous sommes en basse saison et nous évitons les endroits touristiques.
Il y’a beaucoup de fermes, de pisciculture qui profitent de cette eau pour élever des truites. Nous en avons profité pour manger 2 belles truites

IMG_6906

Nous allons ensuite vers un autre lac. Et oui, les baignades sont agréables et les rinçages font toujours du bien à des cyclistes plein de sueur. Nous y rencontrons Wolfgang, un Autrichien qui voyage dans son van aménagé avec 10 kg de miel de différentes provenances et nous partageons un petit déjeuner copieux avec lui :

IMG_6907

Nous nous payons des bonnes tranches de rigolades. Il est choqué que les Grecs ne se baignent absolument jamais dans les lacs et ne comprend pas les raisons : peurs, mauvais nageurs, villages hanté sous l’eau ou les ancêtres persécutent les aventuriers qui voudrons se mouiller ? Toutes les options sont envisagées. Nous, en tout cas on profite bien de ce moment de baignade décomplexé :

IMG_6911

Nous continuons alors vers la mer et nous remarquons qu’ici, certains aiment le recyclage:

IMG_6914

Et les installations menant à l’autonomie énergétique personnelle, panneaux photovoltaïques et chauffes-eau solaires occupent les toits (sous oublier la petite échelle pour nettoyer ses panneaux  😉 )

IMG_6913

Nous arrivons donc sur les côtes de la mer Ionienne où nous allons enchaîner les bivouacs toujours plus près de l’eau :

 

Parfois, cela demande des petits passages techniques :

Et Kaffa se plait bien dans ces espaces,  toujours de nouvelles découvertes à faire :

 

Nous nous sommes trouvé confrontés à un tunnel interdit aux vélos qui passe sous la mer. Comment passer ? Nous avons droit à un petit coup de main exceptionnel, nous ne pouvons pas vous en dire plus, devinez par vous même :

IMG_7019

 

C’est sur cette plage que nous avons rencontré Basile :

IMG_7044

Basile nous a invité à dormir chez lui le lendemain. Pendant l’organisation du repas je lui ai proposé que l’on trouve un bon poisson et ni une ni deux, il a intercepté un ami pécheur qui passait en scooter devant la maison pour lui demander s’il avait eu de belles prises aujourd’hui et c’était bien le cas :

IMG_7047

Allez hop au boulot :

IMG_7048

C’est Kaffa et les chats du quartier qui vont se régaler ! Et nous aussi !

IMG_7049

Le lendemain Basile avait des affaires à régler, il nous laisse la maison pour la semaine et avec l’ouragan qui arrive c’est plutôt sécurisant et aussi pour que Kaffa s’habitue à la maison car elle restera avec lui.

IMG_7053IMG_7052

 

C’est le cœur lourd que nous laissons Kaffaraj chez Basile, nous nous étions attaché à elle. Les larmes ont coulé sur nos joues les kms suivants. Nous apprendrons plus tard que ne nous retrouvant pas, elle est partie de la maison de Basile… Nous espérons qu’elle a été recueillie par les voisins ou qu’elle aura repris assez de force pour être indépendante.

Des fois l’alphabet ici nous complique un peu la tache pour trouver notre route ou faire les courses…

IMG_7056

Nous sommes passé sur la petite île ou une toile d’araignée géante a défrayé les chroniques il y a peu. Et oui,  des millions d’araignées ont choisi cet endroit propice pour une grande partie de « pattes » en l’air.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons eu une série interminable de crevaisons, pour cause nos pneus sont usés, certaines à cause d’un mauvais réglage des patins de freins qui ont frotté sur le pneu et l’ont fragilisé ce qui a conduit à des déchirements

 

Sur le bord des routes, nous avons vu une quantité incroyable de mini chapelles.  Elles sont destinées aux morts sur la route, et leur nombre est inquiétant. Cependant, des petites chapelles sont aussi érigées par des rescapés en remerciement.

IMG_7088

Petit campement. Cette fois on est accompagnés de camping car bien sympas ! Dans un endroit de rêves.  Dommage qu’il ai plu pendant 2 jours et le vent tellement fort au point de faire tomber vélos, moto et auvent de camping car.

IMG_7097

Le matin visite du pécheur du coin qui vend ses poissons :

IMG_7100

Un beau village grec :

IMG_7106

Petit bivouac surplombant une vallée d’oliviers, avant d’attaquer un col de 1000 m de dénivelé :

IMG_7113

Ici j’ai rencontré un petit Gecko :

IMG_7116
P.s: Ce n’est pas moi qui a fait tomber sa queue

Allez, on attaque la grande côte direction Dephes, encore une belle vue sur les oliviers, ok c’est de l’agriculture intensive… mais je trouve les oliviers plus beaux que les vignes françaises.

IMG_7119

A Delphes nous avons visité le site archéologique de ruines antiques ainsi que son musée:

 

Je m’amuse de cette inscription en braille destinée au aveugle ( en mode Ray Charles) expliquant ce qui est censé être vu..

IMG_7126

Après notre visite, nous avons repéré un cours d’eau et vu le dénivelé et le manque de douches ces dernier jours nous en avons profité pour une petite toilette, malgré l’eau assez froide (on peux le voir à l’expression de Marie) :

IMG_7144

Enfin arrivés tout en haut, nous établissons notre campement sous le préau d’une chapelle, nous affectionnons particulièrement les chapelles Grecques où nous fesons souvent nos haltes :

 

Après tous ces efforts et un petit restaurant à touristes foireux, nous avons bien mérité une récompense gustative : Hamburgers maisons !

 

Sur la route nous croisons de temps à autre des tortues aventureuses qui traversent ou se baladent sur les bords. Celle ci se croit invisible grâce à sa carapace et rentre dedans dès qu’elle entend un camion. Parfois, nous les transportons de l’autre coté de la route pour leur éviter le drame. Celle ci n’est pas née de la dernière pluie, je dirais qu’elle a dans les 20 ans mais je ne suis pas un spécialiste.

IMG_7169IMG_7171

Sur les bords de route, il y  avait de plus en plus de pelotes de coton tombées de cargaisons.  Nous avons vite réalisé  que nous étions au milieu d’une grande vallée dédiée entièrement à la culture du coton. 80% de la production européenne, 200 000 emplois, un des piliers de l’économie grecque mais aussi du coup une utilisation déraisonnée de pesticides et d’eau que la culture intensive de coton exige.

IMG_7089

Encore un campement dans un lieu public, ici une école à l’abandon :

IMG_7172

Bloqués sous la pluie, sans batterie et le dos en vrac nous avons fait la rencontre de Shamriz Ali,un berger pakistanais qui s’occupe d’un troupeau de 200 chèvres. Une personne admirable qui nous a ramené des habits et de quoi grignoter le soir ainsi que le petit déjeuner le matin. Nous avons eu une conversation grâce au traducteur sur le téléphone  concernant nos modes de vie et cultures très différents.

43766932_181933356026078_4187739116718260224_n

Pour prendre le bateau nous sommes allés à Athènes et vu la densité des bâtiments et de la population combiné à une envie de douuuuche, nous avons opté pour l’unique camping.

Pour l’atteindre pas d’autre solution que d’emprunter le périphérique à la tombée de la nuit, mais ici cela à l’air acceptable car nous avons croisé un autre cycliste.

Arrivés à 21h. Grande déception, hallucination, incompréhension. La gérante du camping nous refuse ! En voyant nos vélos électriques solaires, elle nous explique qu’il y’a des lois, que nous avons construit nous même ces engins farfelus et qu’ils ne respectent pas les normes de sécurité du camping et qui d’ailleurs ne devraient surement pas circuler sur les routes ! Nous nous sommes un peu fâchés et le ton est monté. Je lui ai promis de camper devant la porte et elle d’appeler la police. Nous n’avons pas hésité à lui laisser un commentaire salé sur google maps:

https://www.google.fr/maps/place/Camping+Athens/@38.0090762,23.6705411,18z/data=!4m5!3m4!1s0x14a1a35441b8d49b:0xc2ffc94892edf3e9!8m2!3d38.0088987!4d23.6713404

IMG_7174

Nous avons finalement pris notre première nuit d’hôtel du voyage. Des gens très sympathiques qui nous ont laissé garer les vélos devant l’hôtel dans le passage pour que le gardien puisse les surveiller toute la nuit.
La chambre était particulière… Des miroirs sur tous les murs, un tableau de gens nus, ils doit se passer des choses coquines ici..

Le Lendemain, nous trouvons un ferry pour la Crête :

All-focus

La bonne nouvelle c’est gratuit pour les vélos, même les nôtres !

Je ferais bientôt un article pour le bilan matériel des 5000 km  car nous avons pas mal de pièces à changer, des nouveaux sponsors qui nous ont fourni du matériel de rechange ou supplémentaires.

Alors à très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s