1000 km atteints, le col de Larche et l’Italie !


Départ de Gap.

Aprés une nuit chez Louison, Yacob s’est rendu à l’atelier participatif afin fixer les nouvelles sacoches avant sur son vélo et prendre quelques photos. Pendant ce temps, pour votre plaisir de nous lire, Marie est restée à la maison écrire un bel article (le précédent) sur le blog.

Nous démarrons donc en fin d’aprés midi en direction de Barcelonette.
Aprés quelques kms, à notre grande déception, nous avons remarqué la perte d’un drapeau, malgré un demi tour et des recherches…

Nous avons campé dans un champs et là c’est la double chute ; celle de Marie dans les barbelés et de Yacob qui, dans la précipitation, était allé secourir sa bien-aimée et puis aussi sans doute à cause d’un petit peu de manque de patience de sa part.. Il était 22h, il faisait nuit et on était assez fatigués.

Aucun dégat physique ni matériel à déplorer et une situation plutôt rigolote : 2 vélo couchés à terre avec leurs conducteurs aussi…

Nous sommes bien creuvés, une bonne nuit de sommeil s’impose, installation à la hâte en pente mais c’est le mieux qu’on ai trouvé pour ce soir.

C’est reparti pour une bonne petite journée de route ! On s’installe dans une forêt aprés Barcelonette, pas très loin d’une riviére avec beaucoup de débit. D’ailleurs, un orage risque d’arriver et Yacob sent le danger d’une crue dans la nuit et n’est pas trés rassuré.

Un plan d’action est alors élaboré entre nous : Si l’orage est puissant, nous devrons décamper immédiatement pour aller le plus loin possible de l’eau, quitte à dormir proche de la route.

Yacob se chargera des vélos car en cet endroit peu praticable Marie a eu une petite chute à nouveau ^^ Marie, quant à elle se chargera de la tente et des couchages.

Un réveil à 3h du matin pour vérifier le niveau de l’eau et voilà, on dormira aux aguets cette nuit.

Il n’en fut rien ! Désolés pour vous, pas de grandes aventures trépidantes mais juste un peu de stress pour nous.

Le lendemain, nos batteries étaient déjà un peu déchargées à cause de mauvais temps. A cela on ajoute la faim au ventre et une dernière formalité administrative à boucler avant le passage de la frontière. Voila quelques raisons qui nous ramènent à Barcelonette pour un bon petit déj’, un accès internet, quelques courses pour le manger du soir et une connexion pirate dans la ville pour recharger nos batteries avant le col de Larche !

A 14h c’est parti on va s’attaquer à ce fameux col (18kms avec fort dénivelé) et une fois de plus l’orage nous menace !
Nous arrivons au col et une rencontre sur la route nous a prévenu « -là haut il fait moche »

Mais il faut bien avancer et nous sommes déterminés à monter jusqu’au sommet une bonne fois pour toute.
IMG_4799
Nous voila dans l’ascension cette montagne des Alpes. Les agents qui travaillent sur la chaussée pour déblayer un éboulement nous applausisent « -Bravo!  » « -Courage! » « On a des champions là! »
ça monte fort et on donne tout ce que l’on a, les moteurs nous aident bien aussi mais il ne faut pas trop leur en demander sinon les batteries ne tiendront pas j’usqu’en haut ! 2 h sous la pluie qui devient de plus en plus forte.

Arrivés au village de Larche (altitude 1700m), nous décidons de trouver un endroit où camper. Nous trouvons par chance, une sorte d’abris en bois dans la nature qui nous permetra de nous changer et d’attendre un alcamie de la pluie pour planter notre tente. Cette cabane sera notre cuisine et salon pour la soirée. La météo s’annonce mauvaise pour le lendemain, mais nous gardons le moral.

Grande surprise au matin : un grand ciel bleu et le soleil sont là. Aprés la pluie, le beau temps. L’orage a duré toute la nuit et même nos duvets sont humides et la tente a quelques problémes d’infiltration d’eau. Le soleil va sécher tout ça !
IMG_4805
Savez vous qu’a cette altitude les oeufs à la coque mettent plus de 4 minutes 30 à cuire ?? Et oui, c’est la pression atmosphérique qui fait bouillir l’eau à une température plus basse.

Une fois toutes nos affaires sèches, nous repartons en finir avec ce col ! Ça va il ne nous reste plus que 5kms et le soleil a rechargé 50% de ce que nous avions utilisé le jour précédent.
Les chaussures étant encore mouillées, voila la stratégie de Yacob, bonne odeur assurée :
IMG_4807


Et voila !! Arrivés au sommet 900 m de dénivlé sur 18 kms! Nous voilà à pratiquement 2000 m d’altitude entourés de marmotes Et surtout en Italie !


Après un échange avec un voyageur Hollandais à vélo croisé la haut, c’est parti pour la grande descente.

Quelles récompenses après tous ces efforts :

  • une belle route qui ne fait que descendre avec des paysages magnifiques, peuplés de Marmottes qui traversent le chemin.marmott
  • le plaisir d’avoir déjà fait un bon bout de route soit 1000 kms depuis le début de l’aventure.

1000KM C’est à peu près le nombre de kms que Yacob a fait en 1 ans de vélo et Marie dans toute sa vie et tout ça en à peine plus d’un mois !

  • Etre arrivés dans notre premier pays étrangers que Yacob n’a jamais visité.
  • Entendre une nouvelle langue qui est magnifique. Un plaisir de s’assoir et soufler un peu en écoutant les gens et ces enfant parler italien. Pas que écouter aussi mais voir !! Car ce n’est pas une légende, les italiens parlent avec les mains !!Ce soir, notre repas pour féter ça, ça sera bien sûr : Spaguetti , Parmesan, huile d’olive et pesto.
    P1080161

La pluie nous suit encore comme depuis le début du voyage et maintenant plus moyen d’y échapper chez les amis, nous sommes en territoire inconnu.
Du coup, à l’instant où j’écris cet article nous sommes dans la tente sous la pluie, envahis par des milliers de fourmis qui ont l’air d’apprécier l’abris autant que nous en se demandant quelle sera la meilleure heure demain pour repartir sans trop se mouiller !

… 3h du mat’ et GROUAAAAAAEEERK GROUAAAAAEERRK !! Mais qu’est ce que c’est ???!!! Ca vient de juste à côté de notre tente en plus et … GROUUAAAAAAERK !!!

Le bram du cerf !! et oui ! À cette période de l’année sont en rute les ptit’s. Comme on était calé dans un endroit assez isolé, en pleine forêt on y a eu le droit, et le lendemain à 50 bornes de là, la même ! Décidément il nous suit ^^ et cette fois ci, cet autre cerf était encore plus près ! On entend même ces pas juste à côté d’le tente. La prochaine fois qu’on en entend un, on va vous l’enregistrer puis on va essayer de le prendre en photo sans le faire fuir… pas évident ! Surtout que bon, à cette heure ci en général on dort mais ce bruit venant du fond de son âme est assez puissant et réveille sans aucun doute !

4 commentaires

  1. Yacob faut pas pêter les bornes que vous piratez! costaud le gars l’a pris du muscle ou alors c’est Marie? hi!hi!
    4 juin, Bon anniversaire en Italie Yacob, ce pays d’origine de mon arrière grand-père Scozzesi venu en France tout jeune avec ses frères fuyant la famine de l’époque et cherchant du travail ailleurs.Il venait de Borgo SAn Donino.
    Courez pas après le cerf pour la photo ,en rut ils sont très dangereux, vaux mieux vous faire tout petit et pas bouger.
    J’espère que vous pourrez l’enregistrer. Merci pour le voyage à distance, je me régale . Mamita

    Aimé par 1 personne

    1. Je casse rien promis maman ! tu parle de quel photo pour les muscles ?
      On a bien prit tout les 2 !
      Je trouve pas Borgo San domino sur google maps.
      Ok pour le cerf, c’est vrai qu’ils avaient l’air énervé ! breuuuuhuurr !

      J'aime

    1. Oui il nous faut fabriquer un nouveau drapeau ! Je regrette de ne pas avoir pris les serviettes (on a en donné lors de notre pot de départ, il y a eu des fans ^^) mais il ne sera jamais aussi bien que les tiens !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s