Direction la mer ( Balaruc les bains )

Après avoir remballé toutes nos affaires, dit chaudement au revoir à notre pote, on a repris la route. Direction la mer, à Balaruc les bains pour rendre visite à Maryline, qui vit sur un super voilier nommé  » Le Praia ».

Au total 150 kms à parcourir. ( 100 kms à la base mais nous nous sommes un peu éparpillés, vous allez comprendre pourquoi..)  Nous avons prévu 2 jours pour faire cela.  Durant cette étape nous avons pratiqué des routes de tous types : ^^

D’abord un peu de 4 voies :

Le Canal du Midi

On a rejoint le Canal du Midi assez rapidement! Fiouu c’est bien joli par ici et beaucoup plus au calme.

P1080091

Là, on se dit tout est nikel, on se sent bien, on a le temps d’apprécier les rebords du canal avec vue sur les bateaux… mais le chemin devient vite un sentier… avec des graviers, des pierres et se rétrécit de plus en plus , des racines…. et là « BOC » : la Follow me ( la remoque de Marie ) ne passe pas très bien. Etant très basse, elle se pose sur les pierres et râcle les branchages tandis que celle de Yak passe sans soucis! Par contre, chemin super difficile à faire en vélo avec remorques !! ( Nous croiserons une famille de cyclo nomades ( propriétaires eux aussi d’une TZC !! qui nous ont avoué que le Canal du Midi fut une de leur pire route qu’ils ont emprunté lorsqu’ils eux même voyagé jusqu’au Moyen Orient .. et ils nous confortent dans le choix d’une remorque monoroue pour les voyages)

Premier « mini craquage de slip » pour ma part ‘ Marie’, vite évacué et puis nous reprenons la route qui semble s’améliorer par endroit. Nous profitons quand même de ce super cadre.

Nous prenons le temps de discuter avec un agent de la VNF ( Eclusier ) qui nous parle du Canal et nous indique un endroit cool à visiter lors de notre voyage.

Après des chemins de VTT, la route continue de nous surprendre :

P1080095

Nous décidons de prendre des routes plus agréables et moins  » tape cul  » ou « astapelderchpart ».  Premier petit détour dans la campagne.

Après quelques kms perdus dans la pampa, nous tombons sur un village hors du temps. Des Amishs ??  A notre gauche, un village « médiéval »  avec une grosse tranchée et des personnes en drôles de costumes qui font semblant de creuser.  Nous comprenons vite, que nos vélos solaires sont anachroniques de ce qui se passe et que nous venons surement de pourrir leur scène étant donné que nous somme en arrière plan d’un tournage. Nous ne nous arrêtons pas pour prendre la photo… Dommage !
Au bout de la route, un mec sympathique occupé à bloquer le passage nous explique qu’il s’agit d’un film sur Paul Riquet ( l’inventeur du Canal du Midi) et qu’il y avait lieu une reconstitution. Intrigué par nos vélos, on lui explique notre délire et il nous propose de passer chez lui, où il vit en communauté dans une ferme et nous montre leur dernière création : un poulailler en forme de camion de la police. Ahaha on y serait bien allé mais ceci n’étant pas sur notre route, ( Villefranche Lauraguais) nous déclinons sa proposition.

Les aventures continuent : la voie de l’eau

Nous roulons un bon moment sur des départementales et c’est l’heure de pointe alors les véhicules ne cessent de nous doubler en nous rasant de près.
Vient la nuit, nous décidons de trouver un coin sympa pour dormir au bord de l’eau et une fois encore nous rattrapons le Canal vers Capestang.

Après 50 km à pédaler aujourd’hui, nous sommes crevés. Nous planquons nos vélo parmi des vignes au bord de l »eau et décidons de manger dans un p’tit snack.

Après avoir mangé, légèrement reposés, nous trouvons que l’endroit que nous avions choisi n’est pas super pour dormir et de plus nous repérons des traces d’un véhicule fraichement passé … nous sommes dans un passage . Allez on remonte en selle pour se trouver un meilleur endroit. Nous finirons par planter la tente dans la garigue.

En 5 minutes, nous avons monté notre tente et nous nous sommes fait piquer 10 fois par les moustiques… Vite !! La moustiquaire !! On se glisse dans les duvets…  Ca y est .. allez bonne nuit !!

IMG_3836

La Mer

Nous nous réveillons à 7h, déjeunons entourés de moustiques… On repart par les départementales. Pas beaucoup de trafic donc nikel nous avançons bien. Nous passons par Bézier, traversons la ville par le Canal et à la sortie de la ville, reprenons la route…  Sympa ces barrières qui nous complique la tâche. Obligé d’ouvrir le couvercle de  la TZC avec le panneau à l’horizontale et de démonter l’autre remorque pour pouvoir passer

P1080100

Ce n’est qu’à partir d’Agde que nous empruntons la première vraie piste cyclable de notre voyage ! Le grand kiff

P1080105P1080107

Ca y est !!! nous avons fait 95 kms depuis ce matin !!!!!!!!!! Mal au cul mais quelle récompense de voir ce coucher de soleil dans la mer aux abords de Sète. Plus que quelques kms et nous serons à destination !!

Le moteur de Marie lâche, j’ai du continuer avec l’énergie qu’il me restait et tester mes mollets.. La traversée de Sète n’a pas été facile, surtout avec le poids de la remorque mais j’ai tout donné ! Yacob en solidarité a coupé son moteur aussi. En tout cas, c’est possible sans les moteurs, ca donne des bonnes perspectives pour la suite du voyage ^^ on ne sait jamais !

Nous arrivons après 104 kms au total, la nuit tombée, à l’étang de Thau où Maryline nous rejoint. Crevés mais fiers de nous, nous « amarrons » nos vélos au bateau d’un ami de Maryline au chantier naval. Nous embarquons dans l’annexe qui nous amène jusqu’au voiler.  Nous passerons un super moment de retrouvailles avant d’aller nous coucher, bercés par le mouvement des vagues, au plein milieu de l’étang sous une lune presque ronde.  Super fin de journée !!

2 commentaires

  1. Avec le sourire , j’adore !! Allez courage, c’est que le début, des galères vous en aurez, c’est sûr, mais tellement de belles choses à vivre aussi !! Merci pour ces belles aventures, on voyage un peu avec vous ! Bisous à tous les deux .. et Bonne route !

    J'aime

  2. en effet bien des surprises sur le chemin, mais le coté retrouvailles amies (is) et nuit a écouter e floc des vagues ont du être un merveilleux réconfort….courage et continuer a nous faire rêver.merci marc bocquet

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s